Les techniques

Il existe 4 techniques de modelage de l'argile :

La construction par ajout, technique constructive qui suit l'évolution logique de l'observation et de la pensée et consiste à poser et monter le volume par juxtaposition et ajout de morceaux de terre de façon à obtenir un volume autour duquel on peut tourner.

La taille, technique destructive qui consiste à enlever de la matière à partir du bloc de terre pour former un volume. Très cérébrale comme technique.Proche de la taille de pierre. A cette différence près que la terre est très facile à couper, creuser, donc la taille peut se faire très rapidement. D'autre part, si l'on a trop enlevé de matière, on peut toujours en rajouter, il n'y a pas de repentir.

Le colombin, technique du volume construit sur du vide, utilisée beaucoup en poterie qui consiste à réaliser un volume creux directement par assemblage de colombins...et demande calcul et dextérité pour arriver à des volumes fouillés et précis...

La plaque, qui permet de réaliser des volumes à partir de plaques de terre qu'on laisse durcir dans la mise en forme souhaitée avant assemblage et transformation. La Plaque est beaucoup utilisée dans la réalisation de décors, de socles, elle convient très bien à des réalisations géométriques.

D'une façon générale, il est bien de connaître les quatre techniques car elles peuvent servir dans l'élaboration de toute oeuvre. Tout dépend du volume et des contraintes techniques qui sont beaucoup liées au poids de la matière. On peut ainsi commencer une oeuvre en ronde bosse, puis la reprendre en taillant dans le volume ainsi ébauché, puis la terminer au colombin (par exemple si certaines parties sont en suspension), c'est plus léger et réaliser ensuite son socle à la plaque.

On peut aussi faire une oeuvre en bas relief qui sera construite en haut relief ou bas relief sur une plaque...

 

Je transmets les quatre techniques tout au long de l'apprentissage de façon à ce que l'élève ait une vue d'ensemble des différentes possibilités et puisse les utiliser quand il en a besoin.

Retour